Komponisten / Lieder / Verlage / Textdichter

Detailansicht

Vorname Albert Albert Jaquet
Nachname Jaquet
Geburtstag 04.09.1926
Todestag 17.01.2011
Personennummer J001

Werke von Albert Jaquet

Liedtitel Anfang 1. Strophe EJDKV Nummer

Männerchor (-M-)

Alpegruess* Wenn mir vo üsem Heimatdorf zu de Bärge blecke J001-M-000001

Männerchor (-M-)

As blüijet* As blüije ali Stüdeleni, im Haag, i jedum Gärteli J001-M-000005

Männerchor (-M-)

Ättis Alpfahrt* Juhe, juhe, jetz cheu mer gah, mit de Chüeh de Bärge zueh J001-M-000004

Männerchor (-M-)

Auf dem Murtensee* Silberstrahlend spiel'n die Wellen auf dem ruhig klaren See J001-M-000003

Männerchor (-M-)

Schwarzsee* Wy ligsch du stüu, du lieba See, my Eduschtii im grüene Tau J001-M-000002

Gemischter Chor (-G-)

Bärglüt* We d' Meiesuna goldigwarm uf üser Fälsebärge straalt J001-G-000001

Choeur d'hommes (-N-)

A la montagne* J’aime le soir à la montagne, quand les clochettes des troupeaux J001-N-000023

Choeur d'hommes (-N-)

Chante armailli* Au dessus des Alpes blanches qui bordent l'horizon J001-N-000033

Choeur d'hommes (-N-)

Coteaux de mon pays* Coteaux de mon pays, mirez dans l'onde claire J001-N-000001

Choeur d'hommes (-N-)

Dernier adieu* Ami, près de ta tombe, en larmes nous chantons J001-N-000002

Choeur d'hommes (-N-)

Des Edelweiss* J'irai sur les hautes cimes grimper dans les cols dangereux J001-N-000003

Choeur d'hommes (-N-)

Il est une contrée* Il est une contrée de notre beau pays, comme un précieux camée J001-N-000004

Choeur d'hommes (-N-)

Il faut peu de chose* Il faut peu de chose! Les mots les plus simples parfois sont très doux J001-N-000005

Choeur d'hommes (-N-)

Je t’aime, ô mon pays* Je t’aime, ô mon pays, je chéris tes rivages J001-N-000024

Choeur d'hommes (-N-)

Jura, oh! mon Jura* De tout mon coeur j'aime chanter mon village, chanter mon Jura J001-N-000006

Choeur d'hommes (-N-)

L'Edelweiss* Tout là-haut sur l'alpe verte il fleurit une splendeur au nom doux J001-N-000007

Choeur d'hommes (-N-)

L'immortelle* Au flanc des plus hautes cimes l'immortelle j'ai cueilli J001-N-000008

Choeur d'hommes (-N-)

L’humble paysan* Du paysan que l’on acclame, le cœur tout simple mais vaillant J001-N-000022

Choeur d'hommes (-N-)

La chanson du renouveau* Le Mai joyeux s'apprête à fleurir nos coteaux. Les coeurs sont en fête J001-N-000019

Choeur d'hommes (-N-)

La maison abandonnée* Pauvr'et chère maison de pierres, tu es seule dans les prés J001-N-000032

Choeur d'hommes (-N-)

La rose des alpes (Rhododendron)* Près des neiges, éclose, aimable entre les fleurs, sur l'alpe vit la rose J001-N-000011

Choeur d'hommes (-N-)

La visite au chalet* Ouvre la porte hospitalière, fidèle ami, voici le soir J001-N-000012

Choeur d'hommes (-N-)

Là-bas, là-bas* Là-bas, là-bas est ma patrie, le beau pays que j'aime tant J001-N-000009

Choeur d'hommes (-N-)

Là-haut sur nos monts* Au sein de ses hautes montagnes, le vieux pâtre garde un troupeau J001-N-000010

Choeur d'hommes (-N-)

Le bleu léman* J’aime d’un ciel d’été, la voûte sans nuage, mirant son dais d’azur J001-N-000020

Choeur d'hommes (-N-)

Le retour au chalet* Quand la neige fond sur la montagne, quand le printemps vient reverdir J001-N-000013

Choeur d'hommes (-N-)

Le soir à la montagne* Le soleil s’est couché dans un ciel sans nuage J001-N-000025

Choeur d'hommes (-N-)

Le vieux moulin* Je me souviens du vieux moulin qui s’élevait près du ruisseau J001-N-000021

Choeur d'hommes (-N-)

Les chants qu'on aime* C'est le matin: l'espoir fleurit, le ciel est pur, tout nous sourit J001-N-000014

Choeur d'hommes (-N-)

Les couleurs de la vie* La vie a la couleur des saisons, de neige ou d'esparcette J001-N-000034

Choeur d'hommes (-N-)

Les souvenirs d’enfance* Salut, charmant village au pied de ce coteau J001-N-000026

Choeur d'hommes (-N-)

Mon beau lac noir* Dans un recoin silencieux, tu berces tes eaux sombres J001-N-000027

Choeur d'hommes (-N-)

Mon beau village* Connaissez-vous mon beau village qui se mire au bord de l’eau J001-N-000028

Choeur d'hommes (-N-)

Patrie* La maison suisse sur les monts, nos aîeux nous l’ont construite J001-N-000029

Choeur d'hommes (-N-)

Pays de mes aïeux* Pays, je pense à toi! Sol de mon enfance J001-N-000015

Choeur d'hommes (-N-)

Remplissons nos verres* De ce jus aux reflets dorés, remplissons notre verre J001-N-000035

Choeur d'hommes (-N-)

Sainte-Croix, Musique* Mon village de Sainte-Croix est le fleuron du beau Jura J001-N-000031

Choeur d'hommes (-N-)

Salut printemps* Salut, salut, printemps joyeux! Viens fleurir la plaine et fais reluire J001-N-000016

Choeur d'hommes (-N-)

Sur l'alpe* Ah! Quand revient la douce aurore, levant mes yeux à l'horizon J001-N-000017

Choeur d'hommes (-N-)

Sur le lac de Morat* Du ciel bleu la voûte immense dans les flots vient se mirer J001-N-000030

Choeur d'hommes (-N-)

Terre douce et jolie* Pays coquet pays aimé qui dans l'eau de ton lac se mire J001-N-000018

Choeur mixte (-H-)

A la montagne* J'aime le soir à la montagne, quand les clochettes des troupeaux J001-H-000001

Trio (-U-) (fr)

Le clocher de mon village* Bim, bam. Qu'il est beau le clocher de mon village J001-U-H10018

Trio (-U-) (fr)

Sur les rives étrangères* Sur les rives étrangères, rien ne calme mes regrets J001-U-H10020

Duo (-P-) (fr)

A toi chanson* Quelle est cette muse pimpante au Coeur naïf J001-P-000004

Duo (-P-) (fr)

Bonheur des champs* Caché dans le feuillage avec sa vieille tour, lä-bas est mon village J001-P-H10014

Duo (-P-) (fr)

Bouquet de roses* Parmi le plus brillantes choses dont on couronna notre étérien J001-P-H10015

Duo (-P-) (fr)

Chanson des vendangeuses* Venez, venez, les vendangeuses, au frais sourire, au coeur content J001-P-H10016

Duo (-P-) (fr)

L'espoir du berger* Elle reste la fleurette ou elle devait s'enraciner J001-P-000001

Duo (-P-) (fr)

La chanson du bonheur* Dans les bois qui jasent et s'éveillent aux souffles du printemps nouveau J001-P-000002

Duo (-P-) (fr)

La tristesse du regret* Quand nous quitte l'hirondelle pour chercher des cieux moins froids J001-P-000003

Duo (-P-) (fr)

Là-haut, sur nos monts* Au sein de ses hautes montagnes, le vieux pâtre garde un troupeau J001-P-H10008

Duo (-P-) (fr)

Le lutin du chalet* Quand tu reviendras là-haut, conduisant ton beau troupeau J001-P-000005

Duo (-P-) (fr)

Les chants qu'on aime* C'est le matin, l'espoir fleurit; le ciel est pur J001-P-H10002

Duo (-P-) (fr)

Sur l'alpe* Ah! quand revient la douce aurore, levant mes yeux à l'horizon J001-P-H10006

Duo (-P-) (fr)

Sur les grands monts* On aime grimper sur les grands monts les pentes altières J001-P-H10004

Persönliche Angaben

Information: Les chants d'Albert Jaquet peuvent bientôt (début 2014) être copiés depuis ce site. En attendant veuillez svp les demander à tivonarx@dont-want-spam.gmail.com  
Die Lieder von Albert Jaquet können bald (Anfangs 2014) von dieser Homepage kopiert werden. In der Zwischenzeit können Sie diese verlangen bei tivonarx@dont-want-spam.gmail.com 

(Texte français ci-dessous)
Die musikalische Jugendzeit von Albert Jaquet wurde vom erlebten Gesang in der Primarschule geprägt. Sein Vater, er war auch sein Lehrer, begann die Schulstunde mit seinen 70 Schülern jeden Tag mit einer viertelstündigen Gesangseinlage.

Im Jahre 1935 nahm der Abt (Abbé) Joseph Bovet den jungen Knaben in der Kathedrale St-Nicolas von Freiburg auf, wo er schnell einer der Solisten im Knabenchor « Les Pinsons » wurde. Dieser Chor wurde von Abbé Bovet gegründet und geleitet. Als 10-jähriger begann Albert mit dem Klavierunterricht am Konservatorium von Freiburg, gefolgt vom Orgelunterricht und dem theoretischen Musikunterricht, bis zum Abschluss 1950 mit Zeugnis.

Als Student im Jahre 1946 war er der offizielle Organist in der Kirche von Givisiez FR. Hier wurde er Gründer und Dirigent des Trachtenchors « les Alouettes ». Mit dem Chor « la chanson du lac » von Courtepin, welcher Albert während mehreren Jahren dirigierte, erhielt er gute Resultate. Zehn Jahre lang war er Präsident der Trachtenvereinigung des Kantons Freiburg (FFCC) und musikalischer Berater für Trachtenchöre in deutscher und französicher Sprache in der Schweizerischen Trachtenvereinigung (STV).

Im Jahre 1956 hat Albert als Nachfolger seines Vaters die musikalische Leitung des Jodlerklubs « Alpenrösli » von Freiburg-Granges-Paccot übernommen. Sein Talent als Dirigent stellte er auch den Jodlerklubs « Echo vom Maggebärg » von Tafers, « Senslergruess » von Düdingen und « Edelweiss » aus Ste-Croix zur Verfügung, sowie dem WSJV als Kampfrichter und Kursleiter für Dirigenten.

Als Korrespondent für musikalische Angelegenheiten war er während mehreren Jahren tätig, sowie als Chorleiter in der Pfarrei von Marly während fast zehn Jahren.

Als Komponist traf er den richtigen Volkston und seine Werke finden, insbesondere in der welschen Schweiz, guten Anklang.

Hier einige Jodellieder mit Texten von Albert Jaquet : «Les chants qu’on aime», «La-haut sur nos monts», «Sur l’Alpe» nach Texten von Oscar Ruffieux, «Appel au printemps», «Des Edelweiss», «L’espoir du berger », «Peu de choses », «Le cor des Alpes“ «Tristesse du regret » und « Le lutin du chalet » (Text und Melodie von Joseph Bovet, Jodel von Albert Jaquet).

Albert hat aber auch Jodellieder in deutscher Sprache komponiert: « Schwarzsee » und « Mir Fryburger » (Meinrad Schaller), «Längi Zyt » und «A liebe Fründ het d’Wält verlah » (Louis Riedo), «Alpengruss»“ (Hans Rogger).

Im Jahre 1982 wurde Albert Jaquet Ehrenmitglied des WSJV und 1984 sogar Ehrenmitglied des EJV.

_________________________________________________________________________

Au plan musical, l’enfance d’Albert Jaquet est marquée par le chant pratiqué à l’école primaire, initié par son père instituteur qui, chaque jour commence la classe en faisant chanter pendant un quart d’heure ses septante élèves.

En 1935, l’abbé Joseph Bovet accueille le jeune garçon dans la Maîtrise de la cathédrale St-Nicolas à Fribourg où il deviendra rapidement l’un des solistes attitrés du chœur des garçons « Les Pinsons », fondé et dirigé par Abbé Bovet. A 10 ans, il débute par les cours de piano au Conservatoire de Fribourg, suivit de l’orgue et des branches théoriques jusqu’à son certificat d’étude en 1950.

En 1946, étant étudiant, il était organiste titulaire à l’église de Givisiez FR. Là, il devenait aussi fondateur et directeur du chœur des costumes « les Alouettes ». Avec le chœur « la chanson du lac » de Courtepin qu’Albert dirigeait durant plusieurs années, il obtenait des très beaux résultats. Durant 10 ans, Albert était président de l’association des costumes du canton de Fribourg (FFCC) et conseiller musical des chœurs de costumes en langue française et allemande ainsi que membre du Comité de la Fédération nationale des Costumes Suisses (FNCS).

En 1956, Albert a pris, comme successeur de son père, la direction du club de yodleurs « Alpenrösli » de Fribourg-Granges-Paccot. Il offrait ses talents de directeur aussi aux clubs de yodleurs « Echo vom Maggebärg » de Tavel, « Senslergruess » de Gain et à l’ « Edelweiss » de Ste-Croix.

Albert était également juge auprès de l’ARY et moniteur de cours pour directeurs.

Correspondant musical journalistique durant de nombreuses années, Albert a également fonctionné près de dix ans comme Maître de chapelle en la Paroisse de Marly.

Comme compositeur fécond, il trouvait toujours le ton qu’il fallait et ses œuvres ont trouvé, plus particulièrement en Suisse romande, un réel succès. Voici quelques chants avec texte écrit par Albert Jaquet : «Les chants qu’on aime», «La-haut sur nos monts», «Sur l’Alpe» sur un texte de Oscar Ruffieux, «Appel au printemps», «Des Edelweiss», «L’espoir du berger », «Peu de choses », «Le cor des Alpes“ «Tristesse du regret » et « Le lutin du chalet » (Texte et musique de Joseph Bovet, yodel d’Albert Jaquet).

Albert Jaquet a également écrit des chants en allemand, comme : « Schwarzsee » et « Mir Fryburger » (Meinrad Schaller), «Längi Zyt » et «A liebe Fründ het d’Wält verlah » (Louis Riedo), «Alpengruss»“ (Hans Rogger).

En 1982, Albert Jaquet devenait membre d’honneur de l’ARY, en 1984, on le nommait membre d’honneur dans l’Association fédérale des yodleurs.

Quelle/source : Eigenbiographie/autobiographie, Jubiläumsbücher/livres de jubilé, Stand/état 17.7.2009 TA

zurück
 
Note
EDJKV